Gilles-Eric Séralini

Tous cobayes ! OGM, pesticides, produits chimiques

Comme dans le livre Pesticides de Nicolino, Séralini occupe les 260 pages de l’ouvrage à démontrer les dysfonctionnement graves dans les autorisation de mise sur le marché ainsi que dans la surveillance sanitaire des OGM, des pesticides et des produits chimiques. Il pointe par exemple le problème de la durée des tests (90 jours sur les OGM agricoles tels le maïs ou le soja), durée bien trop courte pour prouver l’innocuité. Ce travers du protocole expérimental est un “classique”, on le retrouve dans les tests validant le Gardasil (cf vaccin anti HPV).


Ensuite, l’auteur nous entraîne dans une aventure passionnante, celle d’une expérimentation menée pendant 3 ans dans le plus grand secret, et dont les résultats ont eu un écho retentissant dans les médias. Pour faire simple : au-delà de 90 jours de tests, les rats nourris aux OGM ont tous développés des pathologies menant au terme à la mort. Désolé d’avoir spoilé la fin de histoire, vous vous en doutiez un peu j’imagine… Bien sûr, cette étude a par la suite fait l’objet de critiques sur la méthodologie employée… une attitude “classique" quand une étude dérange. 

Dans la seconde partie du livre, Séralini dénonce lui aussi les conflits d’intérêts entre industriels et instituts publics. Il dénonce également le discrédit à bon compte des scientifiques critiques à l’égard des OGM : on les qualifie de militants obscurantistes. Voilà qui n’est pas sans rappeler le monde des vaccins.

librechoixvaccinal.fr

Que chacun puisse choisir librement,   de façon éclairée

La pleine lecture de ce site requiert un navigateur Web plus récent qu'Internet Explorer

Mis à jour en février 2021